Politique éditoriale

Présentation de la revue

La revue Etudes Médiévales Anglaises (ÉMA, ISSN : 0240-8805 est publiée par l’Association des Médiévistes Anglicistes de l’Enseignement Supérieur (AMAES). Elle a été fondée en 1972 sous le nom Bulletin des Anglicistes Médiévistes (BAM). À l’origine conçue comme un outil de communication interne à l’association, la revue a progressivement évolué jusqu’à devenir une revue scientifique internationale accueillant des articles d’auteurs issus de tous horizons. En 2018, la revue a changé de nom afin de mieux refléter sa nouvelle identité.

Organigramme

Directeur.trice de la revue

La revue est dirigée par le/la président.e de l’AMAES, actuellement Colette Stévanovitch.

Responsable éditorial.e

La responsable éditoriale de la revue est la secrétaire de l’AMAES en charge des publications, actuellement Nolwena Monnier.

Comité éditorial

La responsable éditoriale est épaulée par un comité qui définit avec elle les thématiques des numéros à venir et s’assure que les numéros sont publiés dans les délais prévus. Ce comité est actuellement composé de Claire Vial, Fanny Moghaddassi, Tatjana Silec et Elise Louviot.

Comité scientifique

Le comité scientifique de la revue garantit la qualité scientifique des articles publiés. Il est actuellement composé des membres suivants :

Agnès Blandeau, Université de Nantes

Florence Bourgne, Université Paris-Sorbonne

Guy Bourquin, Université de Lorraine

Leo Carruthers, Université Paris-Sorbonne

Jean-Marc Chadelat, Université Paris-Sorbonne

Jean-Paul Debax, Université Toulouse II - Jean Jaurès

Catherine Delesse, Université de Lorraine

Juliette Dor, Université de Liège

Petya Ivanova, Université de Genève

André Lascombes, Université de Tours

Brian Lowrey, Université de Picardie

Stephen Morrison, Université de Poitiers

Jean-Pascal Pouzet, Université de Limoges

Catherine Royer-Hemet, Université du Havre

Colette Stévanovitch, Université de Lorraine

René Tixier, Université de Toulouse II - Jean Jaurès

Fabienne Toupin, Université de Tours

 

Champ d'études

La revue est consacrée à l’Angleterre médiévale sous toutes ses facettes. Elle est interdisciplinaire et ouvertes aux approches méthodologiques les plus variées. Les publications dans les domaines de la littérature, de la philologie, de la linguistique, de l’histoire et de l’histoire de l’art y trouvent naturellement leur place. L’études des textes en vieil-anglais et en moyen-anglais est bien évidemment au centre des préoccupations de la revue, mais son champ d’investigation va bien au-delà : textes anglo-latins et anglo-normands, représentations de l’Angleterre médiévale dans d’autres corpus, médiévalismes modernes et contemporains, liens politiques ou culturels de l’Angleterre médiévale avec le reste des îles britanniques ou avec le continent.

Contenu et périodicité

Les langues de la revue sont le français et l'anglais. La revue paraît deux fois par an. Depuis 2018, chaque numéro contient plusieurs articles de recherches consacrés à une même thématique. Certains numéros comprennent en outre un ou plusieurs compte(s) rendu(s) d’ouvrages universitaires. 

Processus de soumission et d'évaluation

Chaque numéro fait l’objet d’un appel à contribution diffusé sur le site de l’association et auprès de nombreux partenaires 

Chaque article est soumis à une double relecture à l’aveugle, dans un délai de 3 mois.

L’acceptation définitive de l’article sera conditionnée par la prise en compte des corrections et modifications demandées par le comité éditorial.

Aucun frais de soumission ou de publication n’est exigé des auteurs et autrices.

Les propositions de comptes rendus d’ouvrages peuvent être soumises directement au/à la responsable éditorial.e de la revue.

 

 

Engagement réciproque

L’auteur ou autrice de l’article s’engage à fournir un contenu original, exempt de tout plagiat (y compris de textes publiés précédemment par ledit auteur ou ladite autrice). Toutes les sources utilisées doivent être correctement identifiées et toute contribution significative faite par un tiers doit être reconnue explicitement (éventuellement en nommant la personne concernée co-auteur.trice de l’article). Dans le cas où une image est insérée dans l’article, l’auteur ou autrice doit s’assurer qu’il détient les droits de publication de l’image en question pour cet article.

L’auteur ou autrice autorise la revue à publier son article sous forme papier dans le numéro prévu et, sous forme numérique, dans le cadre du partenariat qui lie la revue au portail Persée (barrière mobile de 2 ans).

L’auteur ou autrice s’engage à ne pas republier son article (substantiellement ou intégralement) dans une autre publication sans autorisation préalable de la revue Études Médiévales Anglaises.

Les expert.e.s sollicité.e.s s’engagent à formuler leurs avis de manière courtoise et constructive.

Le comité éditorial de la revue s’engage à soumettre tout article reçu dans les délais impartis à un processus d’évaluation anonyme et impartial et à transmettre à l’auteur le résultat de cette évaluation, qu’il soit positif ou négatif.

Le comité éditorial s’engage à ce que les articles acceptés soient publiés sous format papier dans le numéro prévu et à ce qu’ils soient transmis à Persée en vue d’une publication numérique une fois la barrière mobile de 2 ans échue. 

La revue Études Médiévales Anglaises autorise l’auteur.trice à mettre à disposition gratuitement la version publiée de son article sur une archive numérique en ligne (par exemple HAL) dans un délai d’un an après la publication papier de l’article. La version mise à disposition devra indiquer clairement les références du numéro de la revue dans lequel l’article est paru.